Décontamination de conduit de ventilation avec contaminants

Solution Air Ventilation se distingue en tant qu’entreprise spécialisée dans le nettoyage de conduit de ventilation   impliquant la présence de moisissures, de fibres d’amiante et de poussière de magnésie.

Un système de ventilation contaminé par des contaminants nécessite des techniques spécialisées de nettoyage pour éviter la dispersion des contaminants et assurer la protection de tous.

Faire appel à des professionnels expérimentés et formés pour effectuer des travaux en présence de contaminants vous assurera un nettoyage conforme aux normes et recommandations de la NADCA

Services offerts

Décontamination des conduits de ventilation en présence de contaminants

  • Retrait des contaminants et remise à niveau de vos systèmes de ventilation en condition de moisissure

  • Décontamination fongique des systèmes de ventilation

  • Décontamination des conduits de ventilation en présence d’amiante ou de silice

  • Décontamination des conduits de ventilation en présence de poussière de magnésie présente notamment dans les centres d’escalade et complexes sportifs

Problèmes liés à la présence de contaminants

Un système mal entretenu peut contribuer à la formation de bactéries et de contaminants à l’intérieur des réseaux de ventilation. Ceci pouvant affecter la santé des occupants d’un bâtiment, une inspection régulière de vos systèmes de ventilation est un élément incontournable à inscrire dans vos carnets d’entretiens préventifs pour vos immeubles.

Contactez-nous pour plus d’informations.

L’inhalation de spores de moisissure peut déclencher des problèmes respiratoires.

Les moisissures produisent des allergènes qui peuvent déclencher des réactions allergiques chez certaines personnes sensibles. 

Le contact direct avec la moisissure ou ses produits peut causer des irritations de la peau et des éruptions cutanées chez certaines personnes.

Les spores de moisissure peuvent irriter les yeux, entraînant des rougeurs, des démangeaisons et des larmoiements.

La présence de moisissure dans l’air peut causer des maux de tête, de la fatigue et d’autres symptômes généraux d’inconfort.

Les personnes souffrant déjà de problèmes respiratoires, d’allergies ou d’autres affections médicales peuvent voir leurs symptômes s’aggraver en raison de l’exposition à la moisissure.

La moisissure peut endommager les composants du système de ventilation, réduisant ainsi son efficacité et nécessitant éventuellement des réparations coûteuses.

Problèmes liés à la présence de poussière de magnésie

La poussière de magnésie, utilisée notamment dans des environnements tels que les gymnases, les salles d’escalade et d’autres complexes sportifs pour améliorer la prise en main, peut présenter des risques pour la santé si elle est inhalée en quantités significatives. Un nettoyage régulier des réseaux de ventilation est donc essentiel pour assurer la santé de tous.

Voici quelques problèmes de santé potentiels associés à l’inhalation de poussière de magnésie :

L’inhalation de poussière de magnésie peut causer une irritation des voies respiratoires, entraînant des symptômes tels que la toux, l’essoufflement et l’inconfort thoracique.

Une exposition prolongée à des niveaux élevés de poussière de magnésie peut contribuer au développement de problèmes pulmonaires, notamment la pneumoconiose, une maladie pulmonaire causée par l’inhalation de particules minérales.

En plus des voies respiratoires, la poussière de magnésie peut également causer des irritations de la peau et des yeux en cas de contact direct.

Contrôles techniques utilisés pour éviter la contamination croisée

La norme ACR de la NADCA suggère différents contrôles techniques à utiliser dans le cadre d’un projet de nettoyage et de restauration des systèmes afin de prévenir la contamination croisée.

Voici plus bas quelques mesures importantes à prendre en considération pour minimiser ce risque :

Lors d’un projet de nettoyage d’un système de cvc, il est important de maintenir une pression négative continue dans la partie du système de CVC en cours de nettoyage.

La norme ACR de la NADCA stipule aussi que l’orsqu’un dispositif d’aspiration s’évacue à l’intérieur d’un bâtiment, il doit être équipé de filtres HEPA, ( filtres dotés d’une efficacité de récupération de 99,97 %). Le dispositif doit aussi fonctionner en continu pendant le processus de nettoyage.

Lors de travaux effectués en présence de moisissure, il conviendra d’ériger des barrières d’isolation temporaire pour éviter la dispersion des contaminants. Les barrières d’isolation sont généralement érigées à l’aide de polyéthylène de 1,5 mm d’épaisseur.

Le personnel chargé de la décontamination doit être équipé d’un équipement de protection individuelle (EPI) approprié, y compris des masques respiratoires, des combinaisons et des gants, pour se protéger contre l’inhalation de spores et le contact direct avec les agents fongiques.

Enfin, tous les éléments contaminés retirés du système de CVC doivent être éliminés de façon appropriée afin d’éviter toute contamination croisée.

Le nettoyage de l’équipement utilisé pour effectuer les travaux d’assainissement avant et après chaque opération garantira aussi la prévention d’une contamination croisée.